Voici le jeu d’échecs électronique SciSys/Saitek Turbo King acheté sur ebay le 7 décembre 2017 pour 105 euros à Geraldo Mateo qui n’est rien d’autre que le fameux Berger, réparateur célèbre d’échiquier. J’ai revendu l’appareil le 11 janvier 2020 pour 150 euros….puis pour une sombre raison de panne non avérée, je l’ai racheté à mon acquéreur au terme d’échanges épiques. L’appareil est dans un excellent état, avec sa housse et ses pièces, sans le carton d’origine, mais avec le mode d’emploi.

Il possède la rom de fin de partie qui est supposée augmenter un peu sa force de jeux. On voit aussi les inscriptions de sa rom principale. Evidement, j’ai cherché à connaître la version du logiciel contenue par cette rom. Je me suis servi pour cela des information pourvues par le fil suivant d’un forum. Il fallait tester la réponse de l’échiquier à la position décrite issue d’une partie antre l’Analyst D 8Mhz et le Mach III.

Ma machine trouve le bon coup, Td2 après exactement 58’15” de reflexion. Le coup analysé précédement était bien Ta8-c8 et comme le module de référence, l’Analyst 6Mhz tourne en réalité à 5.625Mhz et non à 6Mhz, si mon appareil a une vitesse d’horloge de 5Mhz, je suis exactement dans le cas 1, à savoir qu’il s’agit de la version C. Après de nombreux échanges avec Gerardo, pour lui, la version du programme de ma machine est la version B. Son commentaire est que pour le Turbo King, il a vu passer pas mal d’ordinateurs différents, et n’a constaté que deux versions différentes pour le Turbo King I. La première version comprend deux cartes mères différentes. La première est déclinée électroniquement en deux versions, les cartes mères rev. 3 ou rev. 5 avec le programme ROM B-set 1. La seconde a une carte mère rev. 7 et le programme ROM B-set2. Les deux jouent pareil. Mon Turbo King d’origine avait une carte mère rev.3 ou rev.5. La particularité de cette carte était de prendre de l’électricité statique et de nécessiter un redémarrage à froid avec le petit rest ACL plus un boot spécifique. En fait, elle était difficile à démarrer, au point que mon acheteur croyait l’appareil en panne. Par pur hasard, j’ai trouvé sur le bon coin un Turbo King i en très mauvais état, mais qui lui avait la carte mère rev. 7, où ce problème était résolé. Gerardo a procédé à l’échange des cartes mères.

Sinon, pour son niveau de jeu, du moins en parties blitz, voir mon tournoi de classement. Le Turbo King rentre 6 points sur 28 et une performance de 1744 elo, que je trouve bien modeste pour un niveau annoncé de 1883. Déception donc, mais il faudra voir à l’avenir si le programme s’en tire mieux sur des cadences plus lentes.

Je me souviens bien lors de sa sortie combien cet échiquier me faisait envie. Le design est juste magnifique, design partagé par d’autres jeux de la marque comme le Turbo 16K et le Turbo S-24K.

Et enfin, une petite partie contre cette machine au niveau tournoi, soit 40 coups / 2 heures.