L’idée de ce tournoi est une compétition entre les meilleurs jeux utilisant le processeur 6502 ou 65C02. Niveau tournoi, soit 3min par coup. Vu le nombre de programmes d’Ed Schröder, je ne suis pas sûr que ce soit significatif, disons que ce tournoi va déterminer plutôt le meilleur programmeur sur 6502. D’autres processeurs 8 bits sont utilisés en dehors du 6502, avec des architectures RISC et qui sont mieux classés.

Pour le coup, carton plein pour Ed !  6 échiquiers aux 6 premières places, domination écrasante. Je ne me serais pas attendu à la première place du Mega IV, mais il termine souverain avec un point d’avance sur le second.

Mon classement est donc:

  1. Ed Schrôder
  2. David Kittinger
  3. Julio Kaplan
  4. Franz Morsch
  5. Dan et Kate Spracklen

La densité de programmes du même auteur doit fausser les résultats. De plus, le nombre trop faible de parties n’est pas un gage de fiabilité. Puisqu’on est sous MESS, et qu’on peut accélérer l’émulation, rien n’empêche de produire un nombre de parties plus conséquent, même s’il faut pour cela attendre un mois. C’est un énorme avantage que les parties puissent être automatiques et rapides avec pour cible le niveau tournoi, soit 3 minutes par coup. Pour diluer l’influence des programmes hégémoniques du même auteur, je vais introduire d’autres programmes dans l’équation, des 16 bits essentiellement du même niveau et relancer un match avec un total supérieur de plus de 600 parties, et voir quels sont les programmes 8 bits qui se dégagent du lot, et éventuellement terminer par un grand tournoi de 4 programmes d’auteurs différents pour avoir le fin mot de l’histoire.

Sinon, une règle que je me suis fixée aussi, c’est de ne pas avoir de machine tunée, toutes sont dans leur configuration de base. Le Super Expert est à 5 MHz, le Corona II aussi pour le plus possible comparer à peu près à même vitesse de traitement. Le modena tourne de base à 4 MHz et je l’utiliserai ainsi, c’est la version vendue.

Donc ce méga tournoi a duré non stop 1 mois, et voici les résultats:

Très belle performance du Portorose suivi par tous les 16 bits du tournoi, démonstration s’il en faut de la suprémacie des logiciels tournant sur un hardware plus puissant. Selon ce grand tournoi, le premier programme 8 bits à pointer son nez est sans trop de surprises, le Mephisto Polgar avec deux points d’avance sur une surprise, le Saitek Corona II en version D+. Viennent ensuite tous les autres programmes d’Ed Schröder, avec un petite déception pour le classement du Milano que j’espérais meilleure. J’ai fait l’erreur de ne pas faire participer la version Nigel Short. Je ne sais pas si c’est une contre performance du Milano, mais du tryptique Polgar – Milano – MMV, c’est le premier qui tire le mieux son épingle du jeux. Vient ensuite le Modena de Franz Morsch qui est devant le Super Expert C, que tous s’accordent à déclarer comme le meilleur programme tournant sur 8 bits, ce que mon test dément. Le meilleur 8 bits des époux Spracklen est bon dernier, il n’est juste pas au niveau, sachant que très tôt, ces derniers programmeurs sont montés sur des architectures 16 bits, comme Richard Lang dont aucun programme 8 bits n’est dans la liste. Si on utilise le logiciel Elostat pour calculer les performance individuelles et surtout voir quelle est encore la marge d’erreur de ces évaluation de place, voici ce qu’on obtient en étalonant le classement elo par rapport au MachIII qui a joué le plus grand nombre de parties sur la liste suédoise SSDF:

A partir d’ici, je peux tout d’abord réaliser un tournoi juste entre les meilleurs programmes 8 bits sur 6502, sur un nombre de paties significatifs. Le premier tableau est le résultat de ce tournoi. On voit que le Corona bat assez bien le Super Expert C, qui à son tour bat d’une courte tête le Polgar, mais au final, ce dernier termine d’une courte tête devant: 1.5 points de mieux que le Corona et 4.5 points de mieux que le Super Expert.

Plus aucun doute, je pense que le meilleur programmeur sur 6502 est Ed Schröder.

Par contre, je n’avais pas fait participer le Mephisto Nigel Short au grand tournoi juste au-dessus, et c’est peut être une erreur, parce que ce dernier pulvérise largement le Corona et le Super Expert. Il semblerait donc que ce soit le meilleur programme d’Ed. Sur cette seconde manche aussi, le Corona fait mieux que le Super Expert.

Mon classement des meilleurs programmeurs sur 6502 est donc le suivant:

  1. Ed Schröder
  2. Julio Kaplan
  3. David Kittinger

Et la meilleure machine non tunée est le Mephisto Nigel Short, assez haut la main.

Finalement, pour enfoncer le clou, j’ai réalisé un très grand tournoi à la cadence de 3 minutes par coup entre les 4 meilleurs programmes de Ed Schröder. 240 parties en tout, et de la base de donnée ainsi générée, j’ai filtré toutes les parties en double. Ce qui explique la différence en nombre de parties pour chaque machine.

Aucune contestation possible à nouveau, le Mephisto Nigel Short est de loin le meilleur. L’oeuvre finale de Ed Schröder. C’est dommage qu’il ne soit pas possible d’émuler les machines à base de processeur H8.